Quelles conditions générales adopter lorsque l’on développe son activité à l’international ?

Pour protéger votre entreprise, pour satisfaire vos clients ou pour convaincre les parties intéressées, proposer des conditions générales est très important. C’est un gage de qualité qui vous permettra également d’éviter de nombreux litiges. Lorsque vous travailler à l’international, proposer ses conditions est très important pour vos prospects. C’est un élément rassurant qui pourra aider à passer à l’achat. À condition toutefois de proposer des conditions qu’ils soient en mesure de comprendre. Dans le cadre d’une clientèle multilingue, proposer ses conditions générales dans leur langue maternelle peut être une excellente stratégie. Afin d’éviter toutes les langues de traduction, les conditions en anglais peuvent être une excellente alternative. Découvrez ici comment s’y prendre !

Conditions générales : de quoi s'agit-il ?

Les conditions générales sont un document contractuel qu'un fournisseur rédige pour la relation commerciale avec le client. Les conditions générales forment ainsi un cadre pour la vente de produits ou de services sur Internet : elles règlent la transaction envisagée et fixent les limites de responsabilité en cas de litige.

Ce document contient toutes les informations dont le client doit disposer avant de conclure la vente. Les conditions générales sont affichées sur une page spéciale du site web, qui est généralement accessible via un lien dans la marge inférieure du site.

Les conditions générales sont obligatoires dans certaines activités, notamment pour les entreprises B2C qui vendent des produits.

Les dispositions des conditions générales peuvent être formulées librement par le prestataire, mais doivent répondre à certaines normes. Ils doivent notamment préciser les conditions de vente, les modalités de livraison, les systèmes de tarification, les modalités de paiement, etc.

A DECOUVRIR :   Comment choisir la bonne agence Web pour réaliser son site Internet ?

Pourquoi proposer ses conditions générales en anglais ?

Si vous ciblez une clientèle internationale, traduire ou rédiger ses conditions générales en anglais est inévitable, l'anglais étant la langue des affaires.

La traduction n'est pas obligatoire, mais certains risques existent si ce document, qui doit être “clair et compréhensible” pour l'utilisateur final, n'est pas traduit. En effet, les conditions générales sont très importantes pour garantir une transaction sans problème. Traduire ou rédiger ses conditions générales permet donc de protéger l'entreprise et l'utilisateur final, d'informer les parties intéressées et de les gagner comme clients, et d'éviter les ambiguïtés, ce qui contribue à améliorer la satisfaction des clients. En outre, en cas de litige, des conditions générales non traduites peuvent inciter le client à contester son consentement.

De nombreux prestataires existent pour réaliser cette prestation particulièrement complexe. En effet, celle-ci requiert une excellente maîtrise de nombreux termes juridiques et textes de lois dans votre pays d’implantation. Ainsi, il peut être intéressant d’avoir recourt à une société spécialisée dans la traduction juridique.

De quoi faut-il tenir compte lors de la rédaction de ses conditions générales en anglais ?

Comme vous pouvez le constater, la traduction ou la rédaction des conditions générales en anglais comporte un certain nombre d'aspects importants. En outre, en raison de la pertinence juridique et de la langue professionnelle du document, il est nécessaire de faire réaliser la rédaction ou la rédaction par un prestataire qui maîtrise le secteur du e-commerce, de langue maternelle anglaise, originaire du pays auquel la traduction est destinée. Ce dernier point est important car il existe de nombreuses différences de vocabulaire, de grammaire, d'orthographe, etc. entre l'anglais britannique et l'anglais américain. Il devra également connaître les nouveaux règlements RGPD afin de protéger tous vos documents selon les normes en vigueur.

A DECOUVRIR :   Calculatrice Mauricette : Le compteur d'heure de travail

Seul un rédacteur ou un rédacteur professionnel spécialisé dans les textes juridiques et disposant de solides connaissances juridiques est en mesure de vous fournir un livrable de qualité et de garantir ainsi des conditions générales claires, sans ambiguïté et précises. C'est important pour éviter les litiges juridiques qui pourraient résulter d'une mauvaise interprétation ou de malentendus avec les clients en raison d'un document peu fiable et trop flou pour le consommateur.